Acrobastille, un immanquable pour les passionnés de Parkour

Les Français et le sport, c’est une relation qui existe depuis longtemps, mais qui manque parfois de piment, vous ne trouvez pas ? Selon une récente étude signée BVAplus de 8 sur 10 Français déclarent faire du sport, dont plus de la moitié au moins une fois par semaine.

Mais de quel genre de sport parle-t-on au juste ? Près d’un Français sur deux pratique la course à pied. Dans le même temps, beaucoup de sportifs sont également adeptes de la marche à pied, qu’ils pratiquent en moyenne 56 minutes par jour. Le football, le basket-ball ou encore le rugby et la danse font aussi partie des activités sportives préférées des Français.

Mais aussi, de nouvelles pratiques émergent aujourd’hui : c’est par exemple le cas du Humble Warrior, un cours qui associe hip-hop et yoga vinyasa, du Cardio Barre, savant mélange de Pilates, cardio et danse classique, ou encore du Parkour, qui consiste à se déplacer efficacement et de façon acrobatique dans un environnement urbain. Et justement, aujourd’hui, on se dit que Parkour et Acrobastille sont plus compatibles que jamais. La preuve en action.

Découvrez Grenoble vu d’en haut
Découvrez Grenoble vu d’en haut

De la performance de rue à la tyrolienne

De nos jours, la rue est le nouveau théâtre de tout un type d’activités. D’un côté, certains s’approprient la rue en misant sur l’art. Ainsi, nombreux sont les artistes qui chantent, qui dansent ou qui miment en pleine rue. D’autres choisissent de s’approprier la rue en misant sur le sport. C’est ce que font les adeptes du parkour (aussi connu sous le nom d’art du déplacement ou free-running), une nouvelle discipline mise en lumière par le film Yamakasi, sorti au début des années 200. Dans les deux cas, il convient de faire preuve de beaucoup de tactique et de talent pour conquérir ce nouveau territoire méconnu.

Dans les deux cas également, l’argent n’est pas le moteur principal. C’est l’instinct et l’esprit d’aventure qui guident chacun. Il existe une envie de se faire plaisir avant tout, de vivre des moments simples et extraordinaires à la fois, dans un cadre 100% authentique. Des valeurs communes à ce que met en lumière l’équipe d’Acrobastille au quotidien.

Le Parkour, kézako ?

Si vous êtes passé à côté du phénomène du Parkour, ce qu’il faut savoir c’est qu’il s’agit d’une discipline sportive acrobatique qui consiste à franchir des obstacles urbains ou naturels en réalisant des mouvements rapides et agiles : sauts, gestes d’escalade, course à pied, déplacements en équilibre, etc. En plein essor depuis le milieu des années 1990, ce sport d’un nouveau genre, qui voit ceux qui le pratiquent être baptisés « les traceurs », profite désormais d’une certaine exposition médiatique et d’une reconnaissance de plus en plus forte, notamment grâce aux films et aux jeux vidéo abordant le sujet.

À Grenoble, il existe une association de Parkour, qui compte environ 200 adhérents et qui propose des entraînements hebdomadaires au grand public à partir de l’âge de 10 ans. Une école de parkour existe également, en donnant des cours particuliers et parfois collectifs aux petits comme aux grands. Des initiations sont également régulièrement organisées pour inviter le grand public à découvrir ce sport qui consiste à faire de l’environnement urbain un terrain de jeu. En somme, les adeptes du parkour sont des acrobates des villes. Des acrobates des villes qui peuvent tout à fait devenir des acrobates de la nature, à condition de respecter toutes les règles de sécurité en place, grâce à Acrobastille !

Les adeptes du Parkour raffolent des sensations fortes
Les adeptes du Parkour raffolent des sensations fortes

Ce qu’Acrobastille a à vous offrir

Pour les passionnés de parkour qui ont un côté intrépide affirmé comme pour ceux qui découvrent seulement le goût de l’aventure et qui veulent vivre des sensations inédites, Acrobastille dispose de trois parcours acrobatiques qui s’adaptent aux envies de chacun.

Le parcours bleu, parfait pour débuter, est le plus facile. Il comporte des jeux acrobatiques variés : tyroliennes, ponts de signes et divers jeux d’équilibre.

Avec le parcours jaune, c’est une autre aventure qui s’annonce, avec pas moins de 600 mètres de tyroliennes qui vous permettent de survoler Grenoble et apercevoir la chaîne de Belledonne et le Mont-Blanc, ainsi que le Vercors et le massif de la Chartreuse. Oubliez l’escalade et les sauts en tout genre : avec ce parcours, Acrobastille vous propose de voler, ni plus ni moins !

Enfin, avec le parcours rouge, les sensations fortes sont garanties : des cheminements aériens très acrobatiques vous attendent, juchés sur les remparts du fort avec une vue toujours aussi époustouflante. De quoi combler toutes vos envies de traceur.

Ces trois parcours, on le rappelle, sont aussi bien adaptés pour les sorties en solo que pour les sorties entre amis et en famille. Aussi, visiter Acrobastille à l’occasion d’un anniversaire, d’un EVJF ou EVG ou encore dans le cadre d’une activité de team building est toujours une bonne idée. Acrobate de rue d’un jour ou de toujours, rendez-vous à Acrobastille !

À voir aussi